François Martel
Auteur-compositeur

francois

On n'est pas une secte

Secte 1 Secte 2
   

J'oublie toujours

J'oublie toujours un peu
Que j'vis sur un caillou
Qui tournoie comme il peut
Dans un tourbillon fou

J'oublie que tout est fragile
Quand je deviens amant

Que mon coeur est une pile
Qui dure un certain temps

J'oublie toujours c'est vrai
Sous un ciel étoilé

Que les rêves auxquels je tenais
Glissent dans un sablier

Mais c'que je sais
Tout l'monde est bizarre
Chaque cinglé
A sa p'tite histoire
Prisonnier d'une bande dessinée
Dans sa bulle
Tout seul il fabule

Y a des nombrils géants
Des anges délinquants
Des artistes ignorés

Des millions d'oubliés
Des esclaves du fric
Et de faux romantiques

Des poètes écorchés
Des amants échaudés

J'oublie toujours un peu
Que tout ça ne tient à rien
Qu'on ne fait jamais long feu
Philosophe ou pantin

J'oublie presque tout l'temps
Qu'on est vite oublié
Déjà de son vivant
Imagine au passé

J'oublie qu'un jour on saute
Dans le vide absolu
Où sont passés les autres
J'pense qu'on se sera perdus

Mais c'que je sais
Tout l'monde veut y croire
Chaque humain
A sa p'tite histoire
Prisonnier de sa destinée

Dans sa bulle
Tout seul il fabule

Y a des anciens enfants
Qui se sont fait les dents
Des tordus sympathiques
D'éternels nostalgiques
Des paumés sans défense
Qui attendent leur chance
Et ceux qui font semblant
D'échapper au courant

Et moi qui voudrais tant
Échapper au courant

© Copyright François Martel 2003

Interprète : Sylvie Tremblay

 

Ce site a été créé par Communications Bazoom