François Martel
Auteur-compositeur

francois

Les années...

annees 1 annees 2
1) Partie comme t'es venue 2:47
2) Qu'un être humain 3:03
3) Pendant qu'on se reconnaît 2:55
4) Les années 4:06
5) Tendresse à l'âme 3:35
6) Aigle noir ou flamant rose 3:36
7) La rubrique des décès 3:42
8) Clandestins 3:55
9) Au Porté disparu 4:31
10) Tout l'monde fait des chansons 2:24
11) Pendant qu'on se reconnaît (instr.) 2:55
Paroles et musique: François Martel à l'exception de:
Les années (musique: Benoît Sarrasin)
Aigle noir ou flamant rose (musique: F.Martel/Félix Stüssi)
Réalisation: Benoît Sarrasin
Prise de son et mixage: Éric Deguire
Partie comme t'es venue
piano: Benoît Sarrasin
harmonica: Alain Lamontagne
contrebasse: Allan Hurd
arrangements: Benoît Sarrasin
Qu'un être humain
piano: Benoît Sarrasin
violoncelle: Julie Trudeau
arrangements: Benoît Sarrasin
Pendant qu'on se reconnaît
guitare: Jean-François Beaudet
contrebasse: Allan Hurd
programmation midi
et arrangements: Benoît Sarrasin
Les années...
interprétée par Sylvie Tremblay
piano: Benoît Sarrasin
violoncelle: Julie Trudeau
arrangements: Benoît Sarrasin
Tendresse à l'âme
piano: Benoît Sarrasin
violoncelle: Julie Trudeau
programmation midi
et arrangements: Benoît Sarrasin
Aigle noir ou flamant rose
interprétée par Ginette Lemay
piano: Félix Stüssi
harmonica: Alain Lamontagne
contrebasse: Allan Hurd
arrangements: Félix Stüssi
La rubrique des décès
piano: Benoît Sarrasin
accordéon midi
et arrangements: Benoît Sarrasin
Clandestins
piano: Benoît Sarrasin
violoncelle: Julie Trudeau
harmonica: Alain Lamontagne
arrangements: Benoît Sarrasin
Au Porté disparu
interprétée par Naly Beaudry
guitare, claviers et arrangements: Allan Hurd
Tout l'monde fait des chansons
guitare: Jean-François Beaudet
harmonica: Alain Lamontagne
arrangements: Benoît Sarrasin
Pendant qu'on se reconnaît (instrumentale)
harmonica: Alain Lamontagne
guitare: Jean-François Beaudet
contrebasse: Allan Hurd
piano: Benoît Sarrasin
arrangements: Alain Lamontagne

Ce disque est une réalisation de Benoît Sarrasin.
Illustration: toile de Jean Martel
Infographie: Sylvain Bazinet
Merci à Jean Garon pour son appui inconditionnel.

© Copyright François Martel 2011

   
     

Les années …

Les années filent filent
Et souvent se défilent
As-tu vu l'train passer
Je cours de ville en ville
J'ai pas trouvé l'exil
Que j'avais dû rêver
Pendant qu'les buildings poussent
Qu'à leurs pieds les fleurs toussent
Y'me reste pour m'évader
Des airs de Miles Davis
La guitare de Hendrix
La voix d'Léo Ferré

Les années tombent tombent
J'entends siffler des bombes
Qui usent l'horizon
J'me fais mon propre ciel
De plus en plus rebelle
À toutes les religions
Pendant qu'les glaciers fondent
Qu'on parle de fin du monde
Y'me reste pour continuer
Les cris de quelques fous
Qu'on met sous les verrous
Sans que meurent leurs idées

Les années glissent glissent
Dans un sablier lisse
Que j'voudrais tant casser
Les forêts meurent se meurent
Sous l'écorce y a le cœur
De toute l'humanité
Pendant qu'mes rêves se brisent
Sur des rocs de bêtise
Y'me reste pour m'évader
Mozart en symphonies
Gerswin en rhapsodies
Van Gogh en champs de blé

 

Les années vives vivent
Mais vite le feu s'esquive
N'aura fait que passer
Même la mémoire vacille
Et cherche des brindilles
Tout pour se rallumer
Pendant qu'ma tête a peur
De c'que raconte mon coeur
J'ai pour me tenir au chaud
Les poèmes de Baudelaire
La folie de Prévert
Les mots de Gilles Vigneault

Les années denses dansent
Malgré ce grand silence
Qui veut tout emporter
Les amants s'aiment sèment
Et la mort souveraine
En est un peu troublée
Pendant qu'le temps dévore
Mes souvenirs les plus forts
Y'me reste pour m'éblouir        
L'horizon dans tes yeux           
Où j'me suis fait un feu            
Qui n'est pas près d'mourir     
Où j'me suis fait un feu
Qui n'est pas près d'mourir

paroles: François Martel
musique: Benoît Sarrasin interprétée par Sylvie Tremblay
piano: Benoît Sarrasin
violoncelle: Julie Trudeau
arrangements: Benoît Sarrasin

© Copyright François Martel 2011

 

Ce site a été créé par Communications Bazoom